artistes

henning wagenbreth

7 Références

Henning Wagenbreth est né en 1962 à Eberswalde, en Allemagne. Il suit ses études à l'école d'Art de Berlin Est, la "Kunsthochschule Berlin". Il s'y spécialise dans l'illustration et la typographie avec un goût prononcé pour l’art des affichistes. À la chute du mur, il fait partie de la scène underground berlinoise au même titre que Jim Avignon ou Atak, et œuvre au sein d'un collectif d'illustrateurs aux côtés de Anke Feuchtenberger, Holger Fickelscherer et Detlef Beck. Cette période marque également son premier voyage à Paris et la découverte des travaux de Bazooka, Pascal Doury, Marc Caro, Bruno Richard ou encore Mark Beyer. Depuis 1994, il enseigne l'illustration à l'Université des Arts de Berlin. En 1999, il reçoit le prestigieux prix du "Schönestes Buch der Welt" (plus beau livre du monde) pour "Mond und Morgenstern" (La Lune et l'étoile). Ses ouvrages récents publiés en France sont "Plastic Dog"(2012, L'Association), "Le Pirate et l'Apothicaire" (texte de R.L. Stevenson édité en 2013 par Les Grandes Personnes), "Le secret de Sainte-Hélène" et "Honky Zombie Tonk" (2014/2015, Le Nouvel Attila). Il a également réalisé les visuels de l'édition 2016 des Rencontres du 9e Art d'Aix-en-Provence.

Au mois d'avril 2016 Arts Factory programme l'exposition "Nachtzug Gare du Nord", la première présentation d'envergure de son travail dans une galerie d'art française. Cette rétrospective revient notamment sur son activité de graphiste, tout en proposant un parcours autour de ses peintures, jouets / sculptures et dessins originaux. L'occasion rare de découvrir la production foisonnante de ce pionnier de la bande-dessinée numérique, qui a su développer en 25 ans de carrière un univers largement identifiable, entre expressionnisme allemand, architectures utopiques, rétrogaming et illustration traditionnelle.

crédit photo : d.r.
 

+ / -